Pourquoi choisir de voyager dans une réserve naturelle ?

Vous êtes intéressé par les réserves naturelles ? Au cours de la dernière décennie, le tourisme axé sur la nature est devenu de plus en plus populaire.  Au total, le tourisme lié à la faune sauvage soutient désormais près de 22 millions d’emplois dans le monde et contribue pour plus de 120 milliards de dollars au PIB mondial. 

Cet intérêt croissant pour le tourisme de nature, et les avantages économiques qui l’accompagnent, peuvent modifier l’attitude des communautés à l’égard de la conservation. Sans le tourisme, les communautés locales peuvent se contenter de considérer les animaux sauvages comme un danger pour leurs fermes et leurs familles, et n’attacher de l’importance aux ressources naturelles que pour la consommation. Mais lorsque les animaux et les zones naturelles apportent de l’argent et des emplois touristiques à leur communauté, cela peut aider les résidents à voir l’importance de garder leurs actifs naturels intacts et sains.

Un exemple concret avec le Cambodge

Au Cambodge, par exemple, l’écotourisme incite les communautés à conserver des espèces d’oiseaux gravement menacées, comme l’ibis géant et l’ibis à épaulettes blanches. Des milliers de touristes viennent du monde entier pour observer ces espèces rares et emblématiques, ainsi que des professionnels, la plupart donc des passionnés ont des carnets de notes originaux pour noter et organiser l’observation des oiseaux. De nombreux opérateur encourage la conservation communautaire dans la région en formant et en employant des locaux comme guides et prestataires de services d’écotourisme, et en demandant aux visiteurs de faire des dons aux projets de développement des villages. En échange de ces revenus et de ces emplois, les membres de la communauté s’engagent à ne pas chasser ni couper d’arbres. Ce qui est intéressant avec principe et qu’il est gagnant-gagnant tant pour le tourisme que pour les locaux.

L’intérêt du tourisme durable dans une réserve naturelle

Une réserve naturelle
Détente dans une réserve naturelle

Au-delà du changement des mentalités, le tourisme peut prévenir la dégradation des écosystèmes en créant des moyens de vivre plus durables pour les communautés locales. Les emplois de guides, de cuisiniers ou de gouvernantes offrent des sources de revenus alternatives aux activités nuisibles à l’environnement telles que l’exploitation forestière, l’agriculture, l’exploitation de carrières ou la chasse illégale.

À Rewa, en Guyane, la faible sécurité de l’emploi a conduit les villageois à récolter et à commercialiser illégalement des animaux sauvages. En conséquence, des espèces sauvages telles que les arapaimas, les tortues de rivière géantes et les loutres géantes commençaient à disparaître. En 2005, le village a ouvert un éco-lodge géré par la communauté pour améliorer les moyens de subsistance tout en protégeant sa diversité écologique. 

En employant des membres de la communauté comme guides de pêche sportive et capitaines de bateau, le lodge permet aux villageois de conserver des moyens de subsistance basés sur la forêt tropicale sans causer de dommages à l’écosystème. Grâce au tourisme, les arapaimas, les tortues et les loutres sont désormais monnaie courante dans la rivière Rewa. Sans compter que les visiteurs apportent beaucoup plus d’argent à l’économie locale que ne le faisait l’exploitation de la faune sauvage. En fait, les recherches montrent qu’au niveau mondial, le tourisme lié à la vie sauvage est cinq fois plus lucratif que le commerce illégal d’espèces sauvages !

Sensibilisation des touristes à l’environnement

Le tourisme a non seulement la capacité de faire évoluer les mentalités et les comportements locaux, mais il peut également sensibiliser les touristes à l’environnement. Qu’il s’agisse de camper ou de se prélasser sur la plage, le tourisme offre d’innombrables occasions de découvrir le monde naturel et d’en faire l’expérience directe.

Lorsque les gens entrent en contact avec la nature au cours de leurs voyages, ils peuvent l’apprécier davantage et s’investir dans sa protection. Les circuits, les parcs et autres expériences de voyage facilitent souvent ce type d’apprentissage environnemental grâce à des techniques d’interprétation telles que des brochures éducatives, des expositions ou des excursions guidées. Il a été démontré que l’observation des baleines, par exemple, améliore les connaissances des visiteurs sur les mammifères aquatiques et accroît leur soutien à la conservation des baleines. Et sur la Grande Barrière de Corail, on a constaté que les excursions guidées en bateau et les conférences sur la biologie marine influencent le comportement des visiteurs et minimisent les dommages qu’ils causent au récif.

En Patagonie chilienne, des panneaux d’interprétation ont été installés le long de l’un des circuits de trekking les plus emblématiques du monde, dans le parc national de Torres del Paine. Ces panneaux, conçus par le « Torres del Paine Legacy Fund », informent les visiteurs sur l’écosystème des zones humides qu’ils traversent, ainsi que sur les plantes et les animaux qui s’y trouvent.

Encourager les politiques de conservation et les zones protégées

Le tourisme peut également inciter les gouvernements et les organisations à mettre en place des politiques environnementales et des mesures de conservation. Cela inclut la création de parcs nationaux, de réserves naturelles et d’autres zones protégées afin de préserver leur biodiversité et de renforcer ainsi leur attrait touristique.

En raison de la popularité du tourisme côtier en particulier, les activités liées aux récifs, telles que la plongée sous-marine, la plongée avec tuba, les excursions en bateau et l’observation des baleines, constituent une source particulièrement importante de revenus économiques. En fait, on estime que les récifs coralliens génèrent 36 milliards de dollars de valeur touristique mondiale par an. De nombreux pays comptent sur les revenus issus du tourisme maritime et voient l’importance de protéger leurs côtes, leurs récifs coralliens et leurs plages.

Allons Bon Train

Allons Bon Train, site internet spécialisé dans le voyage et le tourisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *