Trottinette électrique : comment rouler en toute tranquillité ?

Quel que soit le type de véhicule que vous conduisez, votre première inquiétude doit être la sécurité. Votre conduite ne doit mettre personne en danger. Les trottinettes électriques sont plus faciles et pratiques pour parcourir de courtes distances. Toutefois, comme pour les autres véhicules, vous devez vous assurer qu’il est sécuritaire pour tous. Voici comment conduire la vôtre en toute tranquillité.

Trottinette électrique : prenez une assurance

L’assurance pour votre trottinette électrique est obligatoire. Vous pouvez souscrire une assurance spécifique Engins de Déplacement Personnel Motorisé (EDPM). Si vous n’avez pas cette assurance, vous devez tout au moins avoir une couverture en responsabilité civique pour vous déplacer librement votre trottinette électrique.

Si vous utilisez ce moyen de transport et que vous souhaitez en savoir plus sur les assurances de trottinette électrique, notez qu’en souscrivant cette couverture, vous protégez vos déplacements contre de potentiels dangers comme un accident ou une chute de votre trottinette.

Une assurance pour votre trottinette électrique vous protège également en cas de vol ou de casse de cette dernière. En effet, vous pouvez élargir votre couverture afin que l’assurance prenne en charge les dommages susceptibles d’arriver à votre véhicule. Vous pouvez même bénéficier d’un premier niveau d’indemnisation s’il arrivait que vous vous blessiez en cas d’accident.

Pour bien choisir votre devis d’assurance trottinette électrique, vous devez vérifier que vous êtes déjà couverts au tiers avec la responsabilité civile de votre assurance habitation. Si ce n’est pas le cas, alors ajoutez la garantie spécifique à votre contrat habitation.

Assurez-vous également que les risques liés à votre personne et votre trottinette soient couverts par votre assurance EDPM. Notez toutefois que les sinistres et accidents éventuels causés si vous étiez sous l’effet de l’alcool ou de la drogue ne sont pas couverts.

Trottinette électrique

Portez votre casque quand vous vous déplacez en trottinette

Le port du casque est obligatoire pour les enfants de moins de 12 ans qui conduisent une trottinette électrique. Ils ne peuvent pas non plus porter des écouteurs ou un casque audio pendant la conduite. En revanche, les adultes devraient eux aussi porter un casque de protection même s’ils n’y sont pas contraints. Le casque le plus adapté pour une trottinette électrique est le casque de moto et non celui de vélo. Le non-port de casque peut valoir des sanctions dans certaines municipalités.

Conduisez au bon endroit

De façon générale, les trottinettes électriques doivent être conduites sur les bandes et pistes cyclables. Vous pouvez également les conduire sur les voies vertes. Si vous n’avez accès à aucune de ces voies, vous pouvez conduire sur la route uniquement en agglomération. La vitesse maximale règlementaire est de 50 km/h.

Sur les aires piétonnes, vous ne pouvez évoluer qu’au pas, ce qui équivaut à environ 6 km/h. Dans certaines municipalités, vous pouvez la conduire sur le trottoir. Assurez-vous cependant que cela soit autorisé avant de vous lancer.

Immatriculez votre trottinette électrique

Les trottinettes électriques dépassent 6 km/h. Elles sont donc assimilées à des cyclomoteurs. Vous devez donc immatriculer la vôtre afin d’avoir une carte grise et une plaque d’immatriculation. Vous pouvez les obtenir à la préfecture.

En cas de contrôle, vous devrez fournir la carte grise en plus du certificat de conformité communautaire. Vous devrez également indiquer à l’agent où se situe la plaque d’immatriculation. S’il arrivait que vous ne soyez pas à jour, vous pouvez recevoir une contravention pouvant atteindre 750 euros.

Muni de toutes ces informations et pièces, vous pouvez circuler en trottinette électrique librement et en toute tranquillité.

Allons Bon Train

Allons Bon Train, site internet spécialisé dans le voyage et le tourisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.